Les notes d'Inter-Naples

Ils ont parfaitement digéré les fêtes



L'Épiphanie n'est que dans deux jours mais il peut déjà prétendre à la plus belle galette du mois. En plus, il assure la livraison jusque sur le crâne de son pote Džeko. Remplacé par Robin Gosens (64e) qui n'a pas fait de fève.

Naples ou Paris, une seule chose aurait finalement changé pour Keylor Navas : la couleur du banc qu'il cire.

Pas sollicité durant la majorité de la partie, il n'a pointé le bout de son nez que pour faire sa parade, en plus à la 90e. Mickey à Disneyland.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com