Les notes du Grand Prix du Brésil

5 étoiles



À jamais le premier à faire résonner God save the King.

Une saison de presque.

Si proche, mais si loin.

Pour une fois que Ferrari ne lui gâche pas sa course, Norris a failli le faire.

Quand il ne rentre pas dans l'Alpine d'Ocon, c'est tout de suite plus rentable au championnat.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com