Les notes du Grand Prix d'Autriche

Si la vengeance est un plat qui se mange froid, Leclerc a néanmoins évacué toute sa frustration des cinq derniers GP en engloutissant Verstappen trois fois. Avant de serrer les fesses très fort face aux soucis mécaniques de la Scuderia.

Moins fort que les Ferrari, mais parvient encore une fois à limiter les dégâts. La réussite du champion frappe encore.

Une gestion de course impeccable pour choper un podium et rattraper son inhabituelle erreur en qualifications.

Parfaite reconstitution avec Pérez du duel Hamilton-Albon il y a…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles