Les notes du Grand Prix de Miami

Red Bull donne des ailes, mais aussi des chevaux. Pratique, dans les lignes droites.

Lui est peut-être déçu de finir systématiquement deuxième, mais ses compatriotes footballeurs seraient bien content de pouvoir en dire autant.

Soit il ne finit pas la course, soit il finit sur le podium. Mais jamais sur la plus haute marche. Poulidor.

En fait, Red Bull a placé le même interrupteur que dans " Les Visiteurs " et s'amuse à faire " jour, nuit, jour, nuit " avec la puissance.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles