Les notes du Grand Prix des Pays-Bas

Même en difficulté, l'arbitrage tourne en sa faveur. La marque des grands clubs en Europe.

Pas l'Anglais de Mercedes qu'on attendait sur le podium.

Une course anonyme comme en 2020. Sauf qu'anonyme en 2022 pour Ferrari veut dire podium, et pas 14e.

Safety car, Hamilton en tête, Verstappen juste derrière avec des gommes plus tendres et neuves, puis bouffé tout cru par le Néerlandais... Ça ne vous rappelle rien ?

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com