Les notes de l'OL

SO FOOT

Olympique lyonnais



Lopes (4,5) : Un début de soirée à se repasser les cauchemars de Saint-Symphorien, une claquette de patron et toujours autant de fragilité au moment de sortir les pecs dans sa surface. Caramelmou Anthony.


Rafael (3) : "Quatre contrôles et trois boulettes, c'est le prénom de Rafael." Si Carla Bruni n'en a rien à foutre des bouclettes brésiliennes, le petit format de Petrópolis a voulu attirer l'attention en alternant galipettes et coups de faucille. Aussi fragile qu'un foutu Raffaello. Remplacé par Jallet (53e), magicien chauve.


Mammana (6,5) : Propre dans les vagues, solide comme un homme providentiel, présent à droite et à gauche pour boucher les trous. Une belle gueule dans un bordel, avec cette habitude de parfois craquer un peu trop quand il est en confiance. Emmanuel…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages