Notes OM-OL : 120 ans sous les strass et Payet

Pour l’anniversaire des 120 ans du club, les hommes d’André Villas-Boas se sont imposés face aux lyonnais de Rudi Garcia (2-1). Dans un match magnifique sur le terrain comme dans des tribunes en bleu et blanc, un acteur a illuminé la soirée de toute sa magie : Dimitri Payet.

Mandanda 6,5/10

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

0-0, Lyon presse, Maxwell Cornet s’illustre et est à 2 doigts d’ouvrir la marque mais tombe sur un grand Steve Mandanda. Derrière, l’OM marque 2 buts et tue le match. Plus que décisif, le capitaine marseillais a été à nouveau grand ce soir.

Sarr 5,5/10

En difficulté quelques fois en première période, il est monté en puissance en seconde et a gardé une concentration remarquable. Evidemment tout n’est pas parfait on le sait, mais il a été au diapason d’une équipe combative.

Caleta-Car 6,5/10

Ce soir le taulier était Croate ! Dans les duels, dans le replacement, dans les airs et à la passe il a été au rendez-vous. Cela fait plaisir pour lui, la saison dernière il avait été expulsé dans les 2 matchs, cela avait généré beaucoup de questions sur sa capacité à supporter les gros matchs.


Alvaro 3,5/10

Une note qui ne correspond pas forcément à son bon match dans l’ensemble mais son énorme erreur sur le but et son carton rouge pèsent très fort dans la balance. Son premier match raté à l’OM, mais encore une victoire quand il est aligné.

Amavi 6,5/10

Après un très gros match contre Lille, il récidive face à l’OL et montre qu’il semble redevenu sur le devant de la scène. Comme Sarr, tout n’est pas parfait mais avec une telle mentalité, on ne peut qu’être optimiste pour la suite.

Kamara 7,5/10

Il a contrôlé la zone du milieu comme un vigile et pourtant la concurrence était au rendez-vous, le milieu lyonnais n’est pas le premier venu. Quand il est passé en défense, il a gardé sa sérénité avec ou sans ballon. Il semblerait que la sentinelle marseillaise cette saison se nommera Bouba.

Rongier 7/10

Monstrueux ! Beaucoup pensaient qu’il ne tiendrait pas la pression marseillaise, ils avaient tort ! Comme Kamara, il s’est montré en patron et a marché sur les milieux lyonnais. Désormais indéboulonnable, il parvient à monter en puissance au fil des matchs alors qu’il a déjà placé la barre très haut.

Sanson 6,5/10

Le joueur au 6 poumons ! Toujours en difficulté balle aux pieds, il compense par une projection de tous les instants et un pressing qu’il utilise durant 95 minutes. Avec Rongier et Kamara, il semble enfin avoir trouvé son rôle.

Payet 8,5/10

Sa première période est ce que l’on appelle une symphonie. Crochets, extérieurs du pied, passes en profondeur et 2 buts, tout y est passé ! Souvent présent dans les grands matchs malgré ce que l’on dit, il a aujourd’hui prouvé qu’il était l’élément clé de cet OM.

Lopez 6/10

Sa technique dans les petits espaces aura été un atout indispensable, notamment à 10 contre 11. Placé à gauche dans un rôle inhabituel, il a montré du caractère et ne s’est jamais caché, avec le ballon mais aussi au pressing. Gros match pour le minot !

Benedetto 5/10

Un petit Benedetto qui a pesé sur la défense sans pouvoir concrétiser par des occasions ou des passes bien senties comme il en a le secret. Utile comme souvent, il a malgré tout été moins en vue.

Villas-Boas 7,5/10

Il est aussi l’un des grands gagnants du match. D’abord parce qu’il a battu Rudi Garcia mais également parce qu’il apporte aux supporters marseillais une victoire face à l’OL qu’ils attendaient depuis 2014. Le voilà définitivement adoubé !

Les supporters 10/10

Un tifo XXL magnifique, une ambiance des grands matchs, les supporters ont été à la hauteur et méritent comme personne cette victoire.

À lire aussi