Les notes de Paris contre Barcelone

SO FOOT
·1 min de lecture


Voilà à quoi ressemble un triple vainqueur de la Ligue des champions. Un Costaricain aux cheveux péroxydés et aux réflexes bénis par la grâce. Navas répare (les conneries de Kurzawa), Navas remplace (plutôt bien les Areola, Trapp et compagnie).


Si ça se trouve, c'est à cause de lui que son compatriote Andrea Agnelli déteste les trois premiers quarts d'heure des match. Remplacé par Colin Dagba (76e), solide du début à la fin du match selon Agnelli.



Peu importe le nombre d'occasions du Barça, peu importe le nombre de crochets qu'Ousmane Dembélé lui a envoyés, son sauvetage sur Messi lui…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com