Un nouveau podium ? Álex Márquez pense avoir besoin de chance

Léna Buffa
·3 min de lecture

Bien que qualifié un cran plus haut que le week-end dernier, juge qu'il lui sera difficile de rééditer la performance grâce à laquelle il a scotché le paddock et les fans dimanche. Depuis la dixième place sur la grille, le pilote Repsol Honda pense pouvoir viser au mieux un top 5 à la régulière pour cette nouvelle épreuve sur le MotorLand Aragón.

Lire aussi :

Nakagami pas intéressé par le championnat et focalisé sur le podium

Plus rapide en EL3 qu'il ne l'a été en qualifications, le rookie espagnol admet qu'il espérait pouvoir décrocher une meilleure position sur la grille de départ. Il peut pourtant se féliciter d'avoir réussi, pour la deuxième fois de suite, à accéder directement à la Q2, et a même décroché avec cette dixième place son meilleur résultat en qualifications à ce stade de la saison. Distancé de sept dixièmes par , poleman sur la Honda de 2019, il a amélioré de près de six dixièmes son chrono de qualifications du week-end dernier.

"Les progrès sont là. Le week-end dernier, j'ai fait 1'48"1 et cette fois 1'47"6, et même 1'47"5 le matin. Il est certain que je m'attendais à un peu plus, je m'attendais à être sur l'une des trois premières lignes, mais je n'y suis pas arrivé pour un demi-dixième", regrette-t-il, battu de 0"084 par Pol Espargaró au classement final après avoir récupéré son meilleur temps, momentanément annulé à la suite de la chute de Johann Zarco et de la brève apparition des drapeaux jaunes.

Il y a une semaine, en partant de la 11e place sur la grille, Márquez avait réussi à se frayer un chemin dans le peloton jusqu'à terminer la course dans la roue du vainqueur, à qui il a mis la pression jusqu'au drapeau à damier. Cette fois, il croit moins en ses chances, compte tenu des progrès accomplis par l'ensemble du plateau pour ce second week-end à Alcañiz.

"C'est vrai qu'en partant de la dixième place, il sera difficile de monter sur le podium, parce que tout le monde a progressé ce week-end et tout le monde est plus rapide. Ce sera difficile pour tous, mais je pense avoir un bon rythme, surtout en pneus usés", retient malgré tout Álex Márquez, satisfait des performances qu'il a réalisées en essais libres.

Lire aussi :

Comment expliquer que la Honda ne soit plus la moto d'un seul pilote ?

"On garde de bonnes chances", juge-t-il. "J'essaierai de prendre un bon départ et de bien remonter parce que je pense avoir un bon rythme. En étant réalistes, je pense que l'on peut faire un top 5, mais ensuite [pour faire mieux] il faudra avoir de la chance et que certains adversaires connaissent des problèmes ou quelque chose comme ça. L'objectif est donc d'être dans le top 6 ou 5, et d'essayer de faire une bonne course."