Nouveau record personnel pour Giannis Antetokounmpo, les Milwaukee Bucks relancés

Dans le sillage de leur superstar grecque Giannis Antetokounmpo (55 points, son record), les Milwaukee Bucks ont renoué avec la victoire mardi soir, face aux Washington Wizards (123-113).

À chaque soir (ou presque) son record. Personnel, de franchise ou, plus rare, de l'histoire de la NBA. En inscrivant 55 points mardi soir, à domicile, face aux Washington Wizards (123-113), Giannis Antetokounmpo n'a pas semblé si loin des 71 unités passées la veille par l'arrière Donovan Mitchell (Cleveland Cavaliers) face aux Chicago Bulls, après prolongation.

lire aussi : Les résultats de la nuit

Le Grec, intenable d'un bout à l'autre de la partie (24 points à la pause), n'a pas pu s'exprimer sur cinq minutes supplémentaires comme l'avait pu l'ancien joueur du Jazz, et a donc été contraint d'arrêter le compteur sur une nouvelle marque de référence personnelle, tout en compilant 10 rebonds, 7 passes et 2 contres en 37 minutes de jeu.

Aussi facilement que l'ailier validait son immense prestation du soir, les statisticiens relevaient qu'Antetokounmpo venait d'enchaîner trois matches à au moins 40 points, 10 rebonds et 7 passes, ce que seuls Elgin Baylor (1961 et 1963), Wilt Chamberlain (1963) ou encore Russell Westbrook (2016) étaient jusque-là parvenus à accomplir.

Le dixième à franchir la barre des cinquante points cette saison

On ne pourra pas reprocher aux Wizards d'avoir été laxistes, si ce n'est parfois résignés à voir le « Greek Freak » dominer avec aisance près du panier, malmenant le Letton Kristaps Porzingis (22 points, 9 rebonds) et terminant la soirée avec un joli taux de réussite au tir (20 sur 33, 60,6 %), et, surtout, un superbe 15 sur 16 aux lancers francs. « Il joue avec une forme de détermination qui nous met dans les matches, appréciait son entraîneur Mike Budenholzer. [...] Il est tout simplement phénoménal. »

Dans une ligue qui, plus que jamais, laisse la part belle aux attaques et s'autorise de grosses flambées, Antetokounmpo est ainsi devenu le dixième joueur à inscrire au moins 50 points dans une rencontre NBA cette saison. Une catégorie dominée par le Slovène Luka Doncic (trois matches à 50 points ou plus), talonné par Joel Embiid (2) et Devin Booker (2).

Sur le plan comptable, le succès des Bucks - une revanche face à ces mêmes Wizards qui s'étaient imposés lors du match précédent, lui aussi disputé dans la capitale américaine (118-95) - permet à la franchise de se relancer et de revenir à deux victoires des Boston Celtics (26 succès contre 24), largement battus chez l'Oklahoma City Thunder (117-150). Alors qu'ils sortaient d'une série de cinq succès consécutifs, les Wizards restent à 17 victoires (22 défaites), et donc menacés directement par les Chicago Bulls et les Toronto Raptors (16v-21d pour les deux franchises).

lire aussi : Les classements