De nouveaux actionnaires au sein de l’Olympique lyonnais d’ici au 23 juin ?

Jean-Michel Aulas espère que les discussions atour d'un rachat d'une part du capital d'OL Groupe aboutiront d'ici le 23 juin. 
Jean-Michel Aulas espère que les discussions atour d'un rachat d'une part du capital d'OL Groupe aboutiront d'ici le 23 juin.

Une affaire presque conclue. Le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, a annoncé, jeudi 9 juin, qu'il entendait conclure d'ici au 23 juin les discussions sur un rachat d'une part du capital d'OL Groupe, qui pourraient conduire à une prise de contrôle du club par un nouvel investisseur. « On est dans le “money time”. Tout peut basculer en une nuit dans un sens ou dans l'autre, mais j'ai l'intention d'avoir conclu le sujet le 23 juin », a déclaré Aulas devant la presse à l'occasion de la présentation de la recrue Alexandre Lacazette, de retour à l'OL après cinq ans passés à Arsenal.

Selon des informations de L'Équipe et de RMC Sport, l'homme d'affaires américain Foster Gillett serait candidat au rachat des parts du groupe Pathé et du fonds d'investissement chinois IDG, représentant au total près de 40 % des actions du groupe.

« Il y a un processus qui est en cours. Il n'y a aucune certitude sur les discussions menées », a tenu à préciser Jean-Michel Aulas. En Bourse, l'action OL Groupe a perdu 2,24 % à 3,06 euros à l'ouverture jeudi matin après avoir pris jusqu'à 28 % la veille sur ces informations de presse.

« Nous aurons les moyens de notre ambition »

Le 9 mars dernier, Pathé, partenaire historique de l'OL depuis 1999, et IDG, entré dans le tour de table en 2016, ont annoncé conjointement avoir mandaté la banque d'affaires Raine pour céder leurs parts sociales, qui représentent respectivement 19,36 % et 19,85 % du capital de l'OL Groupe, soit 39 [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles