La Nouvelle-Zélande sans forcer face au Pays de Galles

Le demi de mêlée néo-zélandais Aaron Smith, auteur d'un doublé samedi à Cardiff. (P. Lahalle/L'Équipe)

Les All Blacks l'ont nettement emporté (23-55), samedi à Cardiff face aux Gallois, sept essais à deux, pour ouvrir leur tournée dans l'hémisphère nord.

Même avec ses grognards (Justin Tipuric, George North et Ken Owens) appelés en l'absence de son capitaine, ouvreur et stratége habituel Dan Biggar, le Pays de Galles n'ont rien pu faire face aux All Blacks, victorieux sans coup férir (23-55) samedi au Principality Stadium de Cardiff. Décontractés, inventifs et inspirés, les Néo-Zélandais qu'on disait en difficulté n'ont pourtant fait qu'une bouchée des Dragons rouges, s'imposant huit essais à deux, avec les doublés de leur talonneur Codie Taylor (11e, 19e) et de leur demi de mêlée Aaron Smith (46e, 53e).


lire aussi

Le film de Galles - Nouvelle-Zélande

Si on ajoute onze points au pied de l'ouvreur Richie Mo'unga (quatre transformations et un but de pénalité), la Nouvelle-Zélande n'a jamais été en grande difficulté. Les deux fois où les Gallois revinrent au score (32e et 51e), les All Blacks surent alors accélérer pour se détacher irrésistiblement. Associés dès le coup d'envoi, les trois frères Barrett (l'arrière Beauden, le centre Jordie et le deuxième-ligne Scott) firent merveille, et avec eux l'impeccable et tranchant troisième-ligne centre Ardie Savea, au sommet de son art et auteur d'un essai spectaculaire à la 65e d'un match à sens unique.


lire aussi

Toute l'actualité du rugby