Vers de nouvelles pièces standards en F1 pour contrôler les pneus

Adam Cooper
motorsport.com

Cette décision coïncide avec le passage de la discipline reine à des jantes 18 pouces et à l'interdiction des couvertures chauffantes. Un tel système aura l'avantage de régler la question des écuries qui prennent potentiellement la piste avec des pressions plus basses que la limite fixée par Pirelli et de s'assurer que la règle sur les couvertures est bien respectée.

La FIA a lancé un appel d'offres pour ce nouveau SCPP, avec une date butoir pour toute candidature fixée au 30 août. Une décision sera ensuite prise d'ici le 4 octobre et un système prototype devra être fourni à Pirelli d'ici le 15 novembre afin de pouvoir le tester lors des essais de pneus pour 2021 organisés en décembre. Les écuries recevront leurs propres exemplaires en février. Le contrat initial portera sur les saisons 2021 à 2023, mais la FIA prévoit une possible extension de deux années.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

2019 vs 2018 : qui est en avance, qui est en retard à la trêve ?

C'est le second exemple récent d'un appel d'offres mis en place par la FIA pour améliorer sa capacité à contrôler ce que les équipes vont faire à partir de 2021, après celui sur les systèmes de carburant. Dans ce nouvel appel, la fédération indique : "Un système standard de contrôle de la température et de la pression des pneus F1 devrait être introduit pour la saison 2021."

"L'objectif est de mettre à la disposition de la FIA et des équipes les données de pression et de température d'utilisation des pneumatiques avec un format et un niveau de précision standards. En outre, l'utilisation d'une chaîne de mesure standard simplifiera le processus d'identification et de contrôle de l'utilisation des pneumatiques."

Les capteurs devront fonctionner avec les jantes 18 pouces standards que la FIA veut aussi introduire, même si aucune décision n'a encore été rendue publique concernant une candidature éventuellement retenue pour ces dernières. En plus des pressions, les capteurs devront transmettre la température de la jante, de l'air à intérieur et de la carcasse.

La FIA a clairement indiqué que le SCPP devrait également contrôler tous les pneus stockés dans les garages des équipes. Le système de chaque écurie devra composer avec jusqu'à 200 capteurs (soit 50 trains de pneus). Il précise que le système "doit couvrir les besoins d'utilisation sur les voitures et dans les zones de stockage typiques des pneus F1. L'offre inclut les détails de l'installation requise pour un agencement de garage typique. La liste des prix doit inclure le coût de l'ensemble complet prévu pour une seule aire d'entreposage."

À lire aussi