Novak Djokovic se défait de Tim Van Rijthoven et rejoint les quarts de finale à Wimbledon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Novak Djokovic poursuit sa route à Wimbledon. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré la perte d'un set, Novak Djokovic a finalement écarté, dimanche, en huitièmes de finale le surprenant néerlandais Tim Van Rijthoven en quatre manches (6-2, 4-6, 6-1, 6-2). Le Serbe, triple tenant du titre, affrontera Jannik Sinner, tombeur de Carlos Alcaraz, pour une place dans le dernier carré.

Deux sets cédés en quatre matches : Novak Djokovic ne laisse que des miettes à ses adversaires à Wimbledon. En huitièmes de finale, le numéro 3 mondial (mais tête de série 1 en l'absence de Daniil Medvedev et d'Alexander Zverev) a franchi en quatre manches l'obstacle Tim van Rijthoven. Vainqueur à 's-Hertogenbsoch et assis sur une série de huit succès d'affilée, le Néerlandais s'est bien battu mais s'est incliné 6-2, 4-6, 6-1, 6-2, en 2 h 37. C'est la 13e fois que « Djoko » atteint ce stade de la compétition à Londres, en 17 participations.

lire aussi

Le film du match Djokovic-Van Rijthoven

Le Serbe se montra comme souvent clinique lors du premier set. Qu'il gagna 6-2 en cochant tous les points importants. Non seulement il réussit deux breaks face à un formidable serveur qui avait jusque-là réussi 53 aces en trois matches, mais il écarta un total de trois balles de débreak. La foudre qui sortait du bras du Néerlandais semblait ne pas l'atteindre.

Faible marge de manoeuvre pour le Néerlandais

Mais van Rijthoven ne baissa pas en intensité. Il signa ainsi un break à 3 partout dans la deuxième manche, au terme d'un jeu exceptionnel où tout lui avait réussi. Très calme, il se sortit même d'un jeu sous haute tension, long de dix minutes, quand il lui fallut servir pour le set. Il y écarta quatre balles de débreak et égalisa à une manche partout, en claquant ses 12e et 13e aces. Le Centre Court n'en demandait pas tant.

Mais le jeu à hauts risques du Néerlandais ne lui laisse qu'une faible marge de manoeuvre. Une faute de coup droit lui coûta son service à 1-0 et Djokovic doubla la mise deux jeux plus tard grâce à une paire de lobs subtils (4-0). Le Serbe ne desserra plus son étreinte, ne commettant que deux fautes directes sur l'ensemble du set. Implacable.

lire aussi

Le tableau masculin de Wimbledon

Inoxydable en retour, il remit la pression dès l'entame du quatrième set. Break en poche (2-0), « Djoko » fila vers la victoire sans jamais plus trembler. Il affrontera en quarts de finale Jannik Sinner, tombeur de Carlos Alcaraz plus tôt dans la journée. Le Serbe mène 1-0 dans leurs confrontations (6-4, 6-2, à Monte-Carlo en 2021).

lire aussi

Toute l'actu de Wimbledon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles