Novak Djokovic devrait être autorisé à disputer le prochain Open d'Australie

La lumière revient sur Novak Djokovic, à nouveau autorisé à jouer en Australie. (P. Lahalle/L'Équipe)

Novak Djokovic pourra bénéficier d'un visa en janvier pour l'Open d'Australie, ont indiqué mardi les médias nationaux. Après avoir été exclu du pays en janvier dernier, le Serbe devrait participer cette fois au tournoi du Grand Chelem.

La série « Djokovic en Australie » va avoir une suite. Selon les médias nationaux, le Serbe (35 ans) se verra accorder un visa pour participer à l'Open d'Australie 2023, malgré son expulsion du pays en janvier dernier en raison de son absence de vaccination contre le Covid-19 qui impliquait une interdiction de territoire de trois ans.

lire aussi : Toute l'actualité du tennis

Les différents médias citent des sources gouvernementales « non autorisées à parler publiquement » mais assurent donc que celui qui a remporté neuf fois le tournoi (un record) pourra revenir, au titre de « l'intérêt public ».

Djokovic toujours « dans l'attente »Craig Tiley, le directeur du tournoi, avait lui-même appelé de ses voeux le retour de l'ancien numéro 1 mondial, dont la dernière venue avait viré à la polémique. Arrivé en Australie bien que non-vacciné contre le Covid, Djokovic avait fait valoir une exemption vaccinale. Mais à peine débarqué, il avait été retenu à Melbourne dans un hôtel, puis expulsé juste avant le début du tournoi, sans avoir donc joué un match.

lire aussi : Novak Djokovic et les prisonniers du Park Hotel

En octobre, le « Djoker » avait évoqué des « signes positifs » au sujet d'un possible retour à l'Open d'Australie la saison prochaine. Lundi, en marge du Masters auquel il participe, il a précisé que ses avocats négociaient avec le gouvernement australien pour qu'il obtienne un visa, mais qu'il était toujours « dans l'attente » d'une réponse. « Il n'y a encore rien d'officiel », a-t-il insisté.