Novak Djokovic domine Daniil Medvedev en trois sets et décroche son neuvième Open d'Australie

Loris Belin
·1 min de lecture

Novak Djokovic plus maître que jamais. Double tenant du titre, le Serbe a signé la passe de trois en sabordant le choc tant attendu face à Daniil Medvedev. Le N.1 mondial s'est imposé en grand patron et trois sets autoritaires (7-5, 6-2, 6-2 en 1h53). Après sa disqualification retentissante à l'US Open, et sa défaite expéditive en finale de Roland-Garros, Djokovic retrouve le goût de la victoire en Majeur, le dix-huitième de sa carrière, un peu plus riche encore.

L'affrontement contre celui qui devient à mesure des mois un de ses plus proches disciples avait fait naître de légitimes promesses. Elles n'ont pas été pleinement tenues, la faute à la nervosité de Medvedev, encore vert au plus haut niveau des cimes, mais aussi à la performance de Novak Djokovic, qui avait visiblement totalement oublié les doutes concernant ses abdominaux.

Comme chez lui, Djokovic n'a eu aucun mal à trouver ses automatismes. Le Serbe a débuté pied au plancher, prêt à agresser son adversaire au retour, allongeant ses coups pour ne pas laisser le temps à Medvedev d'installer son jeu. Break d'entrée, puis jeu blanc, le Serbe a entamé sa finale comme dans un rêve. Medvedev a chassé...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi