Après son expulsion d’Australie, Novak Djokovic a atterri à Dubaï

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Novak Djokovic lors d'une session d'entraînement à l'Open d'Australie, le 14 janvier 2022.
Novak Djokovic lors d'une session d'entraînement à l'Open d'Australie, le 14 janvier 2022.

La Cour fédérale australienne a rejeté le recours intenté par le numéro un mondial du tennis contre l?annulation de son visa et son expulsion du pays, dimanche 16 janvier. « La Cour ordonne que le recours soit rejeté aux frais du demandeur », affirme la décision approuvée à l?unanimité par les trois juges, à la veille du début de l?Open d?Australie au cours duquel le Serbe, non-vacciné contre le Covid-19, comptait briguer un 21e titre record en grand chelem.

Novak Djokovic a donc quitté Melbourne ce dimanche 16 janvier et a atterri à Dubaï, a constaté lundi 17 janvier une journaliste de l?Agence France-Presse qui avait embarqué à bord du même avion. Le numéro 1 du tennis mondial a quitté l?avion avec deux sacs et un masque, après avoir atterri à l?aéroport international de Dubaï à 5 h 32 heure locale (2 h 32 heure française). Ce départ sans gloire est l?épilogue d?un feuilleton de onze jours mêlant politique et diplomatie sur fond d?opposition à la vaccination anti-Covid.

Dans un communiqué de presse, Novak Djokovic s?est déclaré « extrêmement déçu » par la décision de la Cour au sujet de son expulsion, mais dit respecter le verdict. Le sportif a émis le souhait de prendre le temps pour se reposer et récupérer, et a demandé que l?attention se focalise désormais sur le tournoi de l?Open d?Australie. Le président serbe Aleksandar Vucic s?est emporté, dimanche, contre les autorités australiennes. « Ils pensent qu?avec ces dix jours de mauvais traitements, ils o [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles