Novak Djokovic lâche ses vérités sur la polémique de l’Open d’Australie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Non-vacciné contre le covid-19, Novak Djokovic n'a pas pu participer au dernier Open d'Australie. Pire, l'ogre serbe a vécu un véritable calvaire, avant d'être expulsé du pays des kangourous. Alors qu'il pourrait manquer l'US Open pour des raisons sanitaires, Novak Djokovic est revenu sur le cauchemar qu'il a vécu à Melbourne en janvier.

Alors qu'il n'a pas été vacciné contre le coronavirus, Novak Djokovic a été privé d'Open d'Australie au mois de janvier. Toutefois, l'ogre serbe avait tout de même un espoir de disputer la compétition. Pour cette raison, Novak Djokovic a fait le déplacement à Melbourne, mais il a été mis à l'écart pendant plusieurs jours avant d'être expulsé d'Australie. Sachant qu'il a vécu un véritable calvaire au mois de janvier, Novak Djokovic est revenu sur ce cauchemar au début du mois de mai. Lors d'un entretien accordé à Tennis Channel, l'ex-numéro un mondial a reconnu que son dernier séjour en Australie l'avait traumatisé.

«Beaucoup de gens pensent que j’ai fait le forcing pour entrer en Australie sans autorisation»

« Je dois avouer que j'avais sans doute sous-estimé mon état émotionnel. Je me disais : "C'est derrière moi, je passe à autre chose." Mais dans les mois suivants, j'ai senti que les traces émotionnelles…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles