Novak Djokovic en quarts de finale à l'Open d'Australie après sa démonstration face à Alex De Minaur

Novak Djokovic à l'Open d'Australie. (L. Elliott/Reuters)

Implacable face à Alex De Minaur, Novak Djokovic s'est qualifié ce lundi pour les quarts de finale de l'Open d'Australie (6-2, 6-1, 6-2). Le Serbe retrouvera Andrey Rublev pour jouer sa place en demi-finales.

Alex De Minaur avait hâte de croquer dedans. Une Rod Laver Arena pleine, un public qui allait pousser derrière lui face à Novak Djokovic pour un night session de gala. Mais le défi alléchant était finalement trop grand pour l'Australien. La faute au Serbe, bien sûr, qui a rapidement gâché la fête avant d'assommer adversaire et spectateurs par son implacabilité (6-2, 6-1, 6-2).

lire aussi : Le film du match

L'ancien n°1 mondial, qui peut remonter sur le trône à la fin de ce tournoi, sera au rendez-vous des quarts de finale de cet Open d'Australie et y affrontera le Russe Andrey Rublev, vainqueur un peu plus tôt du Danois Holger Rune au super tie-break.

La vue de l'imposant bandage en haut de la cuisse gauche du Serbe rappelait qu'il souffrait des ischio-jambiers. Mais s'il avait pu montrer des signes inquiétants plus tôt dans le tournoi, notamment face à Enzo Couacaud, « Nole » n'a cette fois-ci pas laissé paraître grand-chose. Mieux - pour lui -, il s'est rapidement mis en mode balade, le temps de quelques premiers jeux de chauffe pour prendre la mesure de l'adversaire et ce qu'il avait à lui proposer.

Rublev est prévenu

Et il est vite devenu clair que De Minaur, malgré toute sa volonté et une combativité qui n'est plus à démontrer, n'avait pas le jeu ni les moyens d'inquiéter celui qui court après un dixième titre en Australie. Il a fait le match jusqu'à 2-2, avant de céder une première fois son service et ce premier trou dans ses défenses est devenu une béance énorme qu'il a été incapable de combler. Il a encaissé neuf jeux de suite, débordé, sonné et sans solution face au tennis millimétré de son rival.

lire aussi : Le tableau messieurs de l'Open d'Australie

Habitué à couvrir parfaitement son terrain, il s'est démené à ramener beaucoup mais sans jamais faire mal en retour à Djokovic. Et quand il parvenait à trouver une ouverture, le Serbe sortait quelques défenses XXL dont il a le secret pour le repousser et reprendre l'ascendant dans l'échange. À 5-0 dans le deuxième acte, l'Australien a réussi à stopper l'hémorragie mais Djokovic a vite repris son mode indéboulonnable en inscrivant les cinq jeux suivants. Andrey Rublev, qui l'affrontera en quarts, est prévenu.