Novak Djokovic réussit son retour en Australie sous les yeux d'un public conquis

Pour son retour sur les courts australiens, Novak Djokovic a été acclamé et s'est facilement imposé face au Français Constant Lestienne (N.65 mondial) lors de son 1er tour au tournoi d'Adélaïde (6-3, 6-2) dans la nuit de lundi à mardi.

« Merci d'être venu aujourd'hui, merci de m'offrir les chaleureuses acclamations que je ne pouvais qu'espérer. » Ce sont les mots prononcés par le Serbe juste après sa victoire sur le Central Court d'Adélaïde face à Constant Lestienne, dans la nuit de lundi à mardi. Novak Djokovic a partagé sa joie d'être de retour dans le pays qui l'avait renvoyé l'année dernière après la polémique autour de son statut vaccinal et de son visa, avant de terminer sa phrase dans sa langue natale, pour tous les supporters qui avaient fait le déplacement.

lire aussi : Le tableau du tournoi ATP 250 d'Adélaïde

Ce n'était peut-être pas le match le plus attendu sur le papier, mais c'est pourtant la rencontre qui marque le retour en individuel du Serbe en Australie (il avait disputé et perdu un match en double la veille). Il est arrivé dans le pays il y a une semaine, dans un anonymat presque complet. Un vol de nuit, pas de photographes ni de supporters à l'aéroport, aucune photo dans les médias australiens le lendemain, presque aucun article de presse... Djokovic a presque réussi à se faire oublier, en tout cas il s'est fait tout petit.

Il faut dire que depuis cet évènement qui avait fait le tour de la planète en janvier 2022, l'Australie a de nouveau ouvert ses frontières aux touristes, aucune condition n'est nécessaire à l'entrée du territoire et même les masques ont disparu de presque tous les lieux publics ! Fortement touchés par les restrictions sanitaires, les Australiens ont fourni de nombreux efforts pour passer à autre chose et il semblerait que recevoir Novak Djokovic comme un champion en fait partie.

lire aussi : Les neuf questions qui se posent avant la saison 2023

Des supporters nombreux et bruyantsDans un stade pro-Djokovic, décoré avec de nombreux drapeaux aux couleurs de la Serbie par ses supporters bruyants, il a réussi à faire craquer Lestienne rapidement et démarre parfaitement son premier tournoi de la saison. Même si le Français est parvenu à faire jeu égal avec lui pendant plusieurs jeux, s'offrant même une balle de break à 2-2, il a fini par craquer à 3-2. Il a sauvé une première balle de break avant de concéder son jeu de service sur une faute directe. C'était alors le début de la balade pour Novak Djokovic. Chaque point du Serbe était accueilli par des acclamations de plus en plus nombreuses par le public, très enthousiaste de retrouver le champion sur les courts. Après 1h14 de jeu et un deuxième set à sens unique, ponctué de « Nole, Nole ! », Djoko lève les bras au ciel et file au deuxième tour.

Du rouge, du bleu et du blanc ainsi que des visages de Djokovic collés sur des drapeaux ont parsemé les tribunes du court principal. Certaines affiches étaient aussi personnalisées avec des messages en serbe ou en anglais : « The greatest of all time... Like it or not ! » (Le plus grand de tous les temps... d'accord ou pas !) ou encore « The GOAT ». Sans aucun doute, l'Australie est passée à autre chose, Djokovic est le bienvenu et le sport reprend ses droits.

Dans l'interview d'après match, le Serbe a également rappelé son amour pour le pays : « S'il y a un pays ou j'ai le plus gagné, c'est ici. J'ai gagné mon premier Grand Chelem ici. C'est ici que je joue mon meilleur tennis et malgré les circonstances de l'année dernière et de l'année d'avant (l'édition 2021 s'était jouée sans public à cause du Covid-19), je suis heureux d'être ici et j'ai hâte de continuer à jouer au tennis. »

Pour son premier match à Adélaïde, il a signé sa trentième victoire consécutive en Australie, sous les acclamations d'un public particulièrement enthousiaste. Il reste à voir quel accueil lui réservent les habitants de la ville de Melbourne la semaine prochaine. La ville la plus confinée du monde pendant l'épidémie de Covid-19 se montrera peut-être moins indulgente avec le champion qui n'est pas vacciné.

lire aussi : Toute l'actualité du tennis

Daniil Medvedev profite de l'abandon de Lorenzo Sonego