La nuit étoilée du LOSC

·1 min de lecture

C'est une pluie de petits flocons qui s'abat ce jeudi matin sur Wolfsbourg. Le ciel est gris, les cheminées de l'usine Volkswagen crachotent en continu et dans les rues, le petit monde est en route pour une nouvelle journée de labeur. La veille, le miracle allemand n'a pas eu lieu : le club de Wolfsbourg, le Vfl, a été laminé par Lille (1-3) devant 6000 personnes tout au plus et termine donc quatrième dans une indifférence quasi générale. Il faut dire que la Covid n'aide pas : hier soir dans les rues de la ville-usine de Basse-Saxe, il n'y avait ni larmes allemandes ni chants de victoires français. Il n'y avait rien, en fait. Seulement les sourires de la délégation lilloise, des U19 au groupe pro, qui s'apprêtaient à rentrer dans le Nord avec le sentiment d'avoir accompli quelque chose d'historique. Et c'est…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles