La nuit des Bleus : Batum et les Clippers stoppent les Cavs

Nicolas Batum (à d.) avec Paul George. (K. Mulcahy/NBA/Getty images)

Les Californiens ont réussi une performance renversante face à Cleveland. La meilleure nouvelle d'une soirée relativement terne pour les Frenchies en l'absence de Rudy Gobert, toujours stoppé par le Covid-19.

Il n'y a plus de longues séries de victoires en cours en NBA, la plus étendue se limitant désormais celle de Dallas, vainqueur pour la quatrième fois de suite lundi face à Brooklyn (96-94) avec encore 36 points de Luka Doncic (et sans Frank Ntilikina). Après Milwaukee, tombé à Atlanta au bout de neuf succès (117-98), la riche soirée de lundi (les 30 équipes jouaient) a vu Cleveland, invaincu depuis huit matches, perdre (119-117) sur le parquet des Clippers de Nicolas Batum (3 points, 4 rebonds, 3 passes en 15 minutes).

Les Cavs comptaient pourtant 13 points d'avance à cinq minutes de la fin (98-111) sur dix points de suite du Californien Kevin Love, candidat précoce au trophée de meilleur sixième homme. Mais les Clips ont grignoté leur retard à coups de lancers francs avant de passer devant à 37 secondes de la fin sur un 2+1 de Paul George, alors que les Cavaliers ont manqué leurs sept derniers tirs. À noter que le jeune intérieur rookie Moussa Diabaté n'était pas sur la feuille de match pour L.A.

Pour les Frenchies, la soirée aurait aussi dû être marquée par le duel entre Evan Fournier (New York) et Rudy Gobert (Minnesota). Mais ce dernier n'est toujours pas sorti du protocole Covid, ce qui a clairement handicapé les Wolves, lourdement battus à domicile par des Knicks auteurs d'un cavalier seul (107-120) avec 76 points du trio Brunson-Barrett-Randle. Rétrogradé sur le banc depuis trois matches, Fournier n'a joué que 12 minutes (2 points à 1/3, 3 passes, 2 interceptions).

Pour voir deux Français s'affronter, il fallait plutôt aller du côté de Detroit, vainqueur d'Oklahoma City à domicile (112-103). Le rookie Ousmane Dieng a joué 20 minutes pour le Thunder (2 points à 1/7, 1 rebond, 2 passes) et Killian Hayes 17 pour les Pistons (5 points à 2/5, 4 passes décisives). Théo Maledon, lui, n'a eu le droit qu'à cinq minutes (0 tir, 1 passe) sur le parquet lors de la défaite de Charlotte à domicile contre Washington (100-108), pourtant privé de Bradley Beal (Covid).

lire aussi : Les résultats de la nuit