La nuit des Bleus : Killian Hayes et Rudy Gobert en grande forme, Théo Maledon se montre

Killian Hayes a réussi son meilleur match depuis le début de la saison. (Mark J. Rebilas/Usa today sports)

Killian Hayes est passé tout près d'un joli triple-double lors de la défaite de Detroit à Phoenix (108-102). Rudy Gobert s'est lui montré dominateur dans la raquette contre les Hornets d'un bon Théo Maledon.

Peu utilisé lors de la dernière sortie des Pistons en raison d'une douleur à un mollet, Killian Hayes allait beaucoup mieux la nuit passée. Sur le parquet de Phoenix, leader de la conférence Ouest, le meneur tricolore de 21 ans à peine a failli réussir le premier triple-double de sa jeune carrière puisqu'il a cumulé 17 points, 8 rebonds et 9 passes (mais aussi 3 interceptions). Malgré la maladresse des Suns, les Pistons ont fini par s'incliner (108-102) et restent bon derniers à l'Est, mais Hayes, le joueur le plus utilisé de son équipe (38 minutes), prouve qu'il a une jolie carte à jouer cette saison à Detroit.

Maledon remporte son duel contre GobertRudy Gobert, déjà impressionnant 24 heures plus tôt (21 points et 16 rebonds contre Indiana), a lui réussi un nouveau gros double-double face aux Hornets (17 points et 17 rebonds, plus 2 contres et 2 interceptions). Mais le bilan collectif n'est pas très reluisant puisque les Wolves, qui restaient sur cinq victoires de rang, ont fini par s'incliner (110-108) face à Charlotte, mal-classé à l'Est.

Théo Maledon a contribué à ce résultat des Hornets puisque le meneur français, signé le mois dernier en « two-way contract » a réussi un joli match en sortie de banc : utilisé pendant 26 minutes, son temps de jeu le plus important cette saison, le meneur français a cumulé 14 points (4/7), 7 rebonds, 3 passes et une interception. De très bon augure pour l'arrière, qui profite de la blessure de LaMelo Ball pour montrer ses qualités.

Avec les Clippers, Nicolas Batum a lui joué 24 minutes en sortie de banc sans marquer le moindre point face aux Nuggets. Le Français a raté ses trois shoots longue distance (0/3) mais pris 3 rebonds, réussi 2 contres, et affiche surtout le meilleur « +/- » (différentiel entre les points marqués et les points encaissés lorsque le joueur était sur le terrain) de son équipe (+14), qui s'est inclinée (114-104).

Evan Fournier, sorti de la rotation des Knicks, n'a lui toujours pas joué la moindre minute lors de la défaite de New York contre Portland (132-129 a.p.).