La nuit des bleus : Rudy Gobert double-double malgré la défaite, Killian Hayes se montre avec les Detroit Pistons

Rudy Gobert et les Minnesota Timberwolves se sont inclinés à domicile contre les Phoenix Suns mercredi. (M. Krohn/Usa today sports)

Malgré les 25 points et 11 rebonds de Rudy Gobert, les Minnesota Timberwolves se sont inclinés à domicile contre les Phoenix Suns (117-129). Killian Hayes s'est fendu de 16 points pour les Detroit Pistons, tandis que les autres Français de la soirée ont été bien plus discrets.

L'adaptation et la patience sont maîtres mots dans le Minnesota. Les Timberwolves, entrés dans une autre dimension cet été avec la venue du pivot français Rudy Gobert, ont clairement besoin de temps pour apprendre à faire cohabiter leur nouvelle coqueluche avec l'autre star de la franchise, un intérieur également, Karl-Anthony Towns.

Tout sauf simple alors que le premier a entamé la saison en méforme car touché par un virus qui l'a amaigri, tandis que l'international français médaillé d'argent à l'Euro 2022 a été privé des deux matches précédents de son équipe car malade.

lire aussi : Le classement de la conférence Ouest

Les retrouvailles des deux épouvantails ne se sont pas déroulées comme espéré : au-delà de la lourde défaite concédée à domicile face aux Phoenix Suns (117-129), les deux hommes ont rendu la partie bien plus difficile à négocier pour les leurs en commettant trois fautes chacun dans le seul premier quart. Une fois la raquette débroussaillée et la menace défensive écartée, les Suns se sont détachés en fin de premier quart (39-25, 12e) et n'ont plus été repris ensuite. Gobert est toutefois parvenu à valider son quatrième double-double de la saison (23 points, 11 rebonds), avec un excellent 9 sur 11 sur la ligne des lancers francs.

Hayes en vue pour les Detroit PistonsLe pénible début de saison de Killian Hayes en sortie de banc chez les Detroit Pistons (2,9 points à 20 % au tir sur les 11 premiers matches) a pris un peu de relief sur le parquet des Boston Celtics, où la franchise de Mo-Town s'est inclinée assez logiquement (112-128). Le meneur français s'est fendu de 16 points, à 7 sur 12 au tir, pour deux rebonds, une passe et une interception. Il s'agit de la troisième meilleure marque en carrière pour l'ancien joueur de Cholet (son record est de 26 points, établi en fin de saison dernière). À confirmer vendredi, chez les New York Knicks d'Evan Fournier, encore une fois sorti du banc mercredi soir contre les Brooklyn Nets (défaite 85-112), pour 6 points, (à 2 sur 7 au tir), 2 rebonds, 2 passes et 2 contres cumulés.

Utilisé 16 minutes par les Los Angeles Clippers, vainqueurs des Lakers (114-101), Nicolas Batum a inscrit 2 points, sur la ligne des lancers francs, pour 6 rebonds et une passe. Disponible, Frank Ntilikina est resté scotché sur le banc de Dallas, battu à Orlando (87-94) tandis qu'Ousmane Dieng était en G-League pendant qu'Oklahoma City s'inclinait de peu à domicile contre Milwaukee (132-136, a.2p.).