La nuit des Français : Rudy Gobert au plus haut, Killian Hayes brille mais perd avec Detroit

Rudy Gobert a régné face aux Clippers vendredi soir. (Bruce Kluckhohn/Usa today sports)

Le pivot français de Minnesota Rudy Gobert a sorti un match titanesque lors de la victoire des Minnesota Timberwolves sur les Clippers (128-115). Malgré ses 18 points, Killian Hayes a chuté avec Detroit sur le terrain des Spurs (121-109).

C'est une nuit qui va compter dans la vie de Rudy Gobert à Minnesota. Alors que le staff technique des Timberwolves se creuse les méninges depuis le début de la saison pour tenter de trouver la solution et arriver à une utilisation optimale en attaque de son pivot français, la performance du vice-champion olympique face aux Clippers vendredi va à coup sûr apporter pas mal d'ingrédients et d'idées pour la suite de la saison.

lire aussi : Tous les résultats de la NBA

Car l'ancien du Jazz a régné face à des pauvres Clippers (128-115), scotchés par cinq défaites de rang désormais et qui avaient décidé de ménager leur tandem de stars, Paul George et Kawhi Leonard, tandis que Nicolas Batum (cheville) manquait aussi à l'appel. Avec 25 points et 21 rebonds, l'ancien Choletais a réalisé pour la seconde fois de la saison deux double-double de rang, après celui sorti face aux Lakers le 28 octobre (22 pts, 21 rebonds), et sans doute son meilleur match sous le maillot des Wolves.

Présent au rebond offensif (7 prises), très utile dans les schémas offensifs, Gobert a eu peu de gras (11 sur 15 aux tirs), même s'il a perdu cinq ballons. « Je ne pense pas que l'on ait vu le meilleur Rudy encore », constatait-il à la sortie. « J'avance dans beaucoup de domaines, mes coéquipiers me suivent, le staff me suit et je sais que ça va payer. »

18 points pour Hayes, courte apparition pour FournierPour Killian Hayes, en revanche, ça n'a pas payé, battu avec son équipe de Detroit sur le terrain des San Antonio Spurs (121-109). Mais le meneur français des Pistons a confirmé qu'il avait parfaitement digéré sa suspension de trois matches après son mauvais geste sur Moritz Wagner (Orlando). Auteur de 13 passes décisives à Golden State mercredi (victoire 122-119) pour son retour au jeu, Hayes a cette fois inscrit 18 points (8 sur 14 aux tirs) et distribué 7 passes décisives au Texas.

Enfin, le troisième Français sur le parquet, Evan Fournier, a modestement contribué à la victoire des Knicks à Toronto (112-108), avec 4 points, 3 rebonds et 2 passes en douze minutes.

lire aussi : Le classement de la Conférence Ouest

lire aussi : Le classement de la Conférence Est