La nuit des Frenchies : encore 17 points pour Killian Hayes (Detroit)

Killian Hayes au dunk face à New Orleans. (R. Osentoski/USA Today/Reuters)

Le meneur des Pistons Killian Hayes a encore marqué 17 points, mais n'a pu empêcher la défaite de son équipe vendredi, tout comme Nicolas Batum avec les Clippers. Rudy Gobert a aidé Minnesota à s'imposer à domicile face à Phoenix (121-116).

Alors qu'il n'avait franchi la barre des 15 points que deux fois lors de ses deux premières années en NBA, Killian Hayes l'a dépassée pour la 13e fois cette saison vendredi, la quatrième sur les cinq derniers matches de Detroit. L'ancien Choletais a cumulé 17 points à 7/10 (3/3 à 3 points) et 6 passes décisives en 30 minutes lors du revers des Pistons à domicile face à New Orleans (110-116), le troisième de la conférence Ouest, qui était privé de Zion Williamson et Brandon Ingram.

Autre défaite pour un Français, celle de Nicolas Batum (3 points à 1/5, 2 rebonds, 2 interceptions, 1 passe en 27 minutes), qui était titulaire pour les Los Angeles Clippers avec la nouvelle absence de Paul George (ischio-jambiers). Les Californiens ont perdu (103-115) un match disputé face aux Denver Nuggets, qui devaient pourtant faire sans le MVP Nikola Jokic (poignet).

lire aussi : Le record d'affluence de la NBA battu à San Antonio

Rudy Gobert a connu, lui, le plaisir de la victoire avec Minnesota, à domicile face à Phoenix (121-116), à l'issue d'un match dominé par les Wolves, qui ont compté jusqu'à 24 points d'avance (79-55, 30e). Le Picard (3 points, 12 rebonds, 4 interceptions, 5 balles perdues) n'a tenté qu'un tir, en fait un dunk tout seul en contre-attaque, mais il a contribué en défense à limiter l'impact de DeAndre Ayton (11 points à 5/18), essentiel pour les Suns en l'absence du duo Chris Paul-Devin Booker.