Nul technique sur blessure pour Michel Soro en demi-finale WBA des super-welters

Michel Soro avait perdu les deux premiers rounds face à Israil Madrimov. (S. Mantey/L'Équipe)

Michel Soro et l'Ouzbek Israil Madrimov se sont séparés sur un nul technique au troisième round en demi-finale WBA des super-welters, samedi soir à Londres. Le médecin a estimé que le Français, coupé à l'arcade sourcilière lors d'un choc de têtes accidentel, ne pouvait pas continuer.

Michel Soro et Israil Madrimov se sont séparés sur un match nul technique au troisième round en demi-finale WBA des super-welters (-69,853 kg), samedi soir à l'O2 Arena, à Londres. Le Français ayant été gravement coupé à l'arcade sourcilière gauche lors d'un choc de tête accidentel, le médecin estimait qu'il ne pouvait pas continuer. Le combat n'ayant pas atteint le quatrième round, il n'était pas demandé aux juges de rendre un verdict aux points, d'où le verdict de nul technique.

Les deux hommes devront donc s'affronter une troisième fois afin de désigner le challenger officiel du champion du monde, détenteur des quatre ceintures, l'Américain Jermell Charlo.


Le 17 décembre dernier à Tachkent (Ouzbékistan), Soro avait été battu Madrimov par arrêt de l'arbitre après la fin du neuvième round, l'arbitre n'ayant pas entendu le gong. Suite à la réclamation du Français, la WBA avait exigé une revanche.

Sur le ring de Londres, l'Ouzbek, plus actif, remportait le premier round. Occupant le centre du ring, il travaillait beaucoup avec son direct du gauche au corps. Le Français réagissait au début du deuxième, mais Madrimov durcissait le combat et Soro se contentait de se protéger. Dès le début du troisième, les deux hommes se cognaient la tête accidentellement et le Français se retournait, le sang coulant de son arcade gauche, au-dessus du sourcil. La blessure était si grave que le médecin montait sur le ring. Ainsi, elle signifiait que le combat était terminé. Une serviette était pressée sur la plaie et Soro s'asseyait sur un tabouret.

lire aussi

Toute l'actualité boxe

Le Français (34 ans, 1,79m, 35 victoires, dont 24 avant la limite, 2 nuls, 3 défaites) va être indisponible plusieurs mois, avant de pouvoir retrouver Madrimov (27 ans, 1,74m, 8 v., dont 6 avant la lim., 1 nul, 0 d.).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles