Le numéro 1 mondial Viktor Axelsen sacré champion du monde, Akane Yamaguchi titrée chez les femmes

Viktor Axelsen est seul au monde cette saison sur la planète badminton. (N. Morita/Presse Sports)

Le Danois Viktor Axelsen est devenu dimanche champion du monde de badminton pour la deuxième fois après avoir battu le Thaïlandais Kunlavut Vitidsarn en finale (21-5, 21-16). Chez les femmes, la Japonaise Akane Yamaguchi a conservé son titre devant son public en battant la championne olympique chinoise Chen Yufei (21-12, 10-21, 21-14).

Pas de surprise en finale des Championnats du monde à Tokyo. Le Danois Viktor Axelsen, n°1 mondial, a décroché ce dimanche son deuxième titre mondial à Tokyo, après avoir battu le Thaïlandais Kunlavut Vitidsarn en finale (21-5, 21-16). Il avait déjà triomphé à Glasgow en 2017.

L'homme de 28 ans n'a fait qu'une bouchée de son jeune adversaire (21 ans) qui disputait sa première finale en grand Championnat, lui qui est triple champion du monde juniors. Cette victoire lui permet de gagner un sixième titre cette saison (dont le sacre européen) après avoir décroché le titre olympique l'année dernière, déjà à Tokyo. Il règne véritablement en maître sur la discipline, n'ayant perdu qu'une seule rencontre en simple cette saison.

Duel au sommet chez les femmes

Dans le tableau féminin, la finale opposait la championne du monde japonaise Akane Yamaguchi à la championne olympique, la Chinoise Chen Yufei. Un match accroché qui a basculé dans l'escarcelle de la Nippone à domicile (21-12, 10-21, 21-14). Son deuxième titre cette année après le All England Open en mars.

lire aussi

Toute l'actualité du badminton