Ode au Roi Stanis, recordman de buts en un match

·1 min de lecture

Pour trois buts marqués en un match, on parle d'un triplé, ou d'un coup du chapeau. Pour quatre buts, il s'agit d'un quadruplé, ou d'un " poker ". Cinq buts, un quintuplé. Mais quel mot utilise-t-on lorsqu'un joueur inscrit 16 buts en un match ? Impossible, aurait-on tendance à penser. Et pourtant, un tel cas de figure s'est déjà produit en match officiel. C'était en plein pendant la Seconde Guerre mondiale, le 11 décembre 1942, lors d'un seizième de finale de Coupe de France entre le RC Lens et les amateurs d'Auby-Asturies, une cité ouvrière voisine de Douai. Ce jour-là, les Lensois, sans pitié, démolissent leurs adversaires et s'imposent 32-0. Si pratiquement tous les joueurs lensois marquent, un élément se détache. Il s'appelle Stefan Dembicki, mais les supporters le connaissent sous le nom de Stanis. Pas un, ni deux, ni trois, ni quatre buts pour lui, mais bien 16 pions. Et comme en géométrie, un polygone à 16 côtés est un…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles