OFFICIEL - Accord entre le Real et l'Atlético pour Marcos Llorente

Indésirable au Real Madrid, le jeune Marcos Llorente (24 ans) va s'engager en faveur de l'Atlético, à condition de satisfaire à la visite médicale.
Indésirable au Real Madrid, le jeune Marcos Llorente (24 ans) va s'engager en faveur de l'Atlético, à condition de satisfaire à la visite médicale.

La rumeur n'avait cessé d'enfler ces dernières semaines. Depuis ce jeudi après-midi, c'est désormais officiel. Marcos Llorente, le milieu de terrain du Real Madrid âgé de 24 ans, devrait rejoindre le rival de la capitale espagnole, lui qui est attendu chez les Colchoneros de l'Altético Madrid. En effet, barré par la concurrence à son poste, Marcos Llorente devrait s'engager pour cinq ans dans l'équipe entraînée par Diego Simeone, contre près de 40 millions d'euros. 

La nouvelle a été annoncée de manière officielle par les deux clubs concernés par ce transfert ce jeudi en début d'après-midi, les Colchoneros se montrant très satisfaits de l'arrivée prochaine du jeune milieu de terrain via un communiqué officiel. 

"Nous souhaitons la bienvenue à un grand joueur de football"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Notre club a conclu un accord avec le Real Madrid concernant le transfert de Marcos Llorente, dans l'attente de tests médicaux. Le milieu de terrain espagnol de 24 ans va signer un contrat de cinq ans", a d'abord écrit le récent dauphin du FC Barcelone en Liga. 

"Marcos est devenu un habitué de l'équipe des moins de 21 ans. Il a remporté le Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA avec l'Espagne en 2017. Un tournoi au cours duquel il a joué avec son nouveau coéquipier Saúl Ñíguez (...) Nous souhaitons la bienvenue à un grand joueur de football et lui souhaitons la meilleure des chances dans ce nouveau et magnifique défi consistant à défendre le maillot de l'Atlético de Madrid", peut-on lire plus bas. 

C'est donc une transaction qui devrait ravir les deux parties, puisque le Real Madrid, particulièrement dépensier depuis le début du mercato estival, aura besoin de liquidités pour amortir ses importantes dépenses. Et tirer 40 millions d'euros pour le transfert d'un joueur indésirable est un luxe que peu d'équipes peuvent se permettre en Europe... Des millions qui devraient être réinvestis très prochainement. 

À lire aussi