OGC Nice : Combien vaut désormais Morgan Schneiderlin sur le mercato ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Schneiderlin transfert
Morgan Schneiderlin est venu à l’OGC Nice pour « s’imposer », mais il peine à y parvenir, notamment contraint par son corps plus fragile.

Depuis le mercato estival 2020, Morgan Schneiderlin a fait son retour dans le championnat français, 12 ans après l’avoir quitté. Formé au RCSA, le milieu de terrain n’a disputé que 5 rencontres avec le Racing, avant de partir en Premier League. C’est à Southampton qu’il se révèle. Chez les Saints, il va disputer plus de 260 matchs, pendant 7 saisons, avant d’être recruté par Manchester United, en juillet 2015, contre une indemnité de 35 millions d’euros. Son passage chez les Red Devils va être court, puisqu’il partira une saison et demi après vers Everton, pour 23 millions d’euros. Avec un temps de jeu de plus en plus léger et des blessures récurrentes, l’international français finit par revenir en France, à l’OGC Nice, après que les Aiglons aient payé un peu plus de 2 M€ d’indemnités, en juillet 2020.

La valeur du joueur de l’OGC Nice dégringole sur le mercato

C’est à Manchester que la valeur de Morgan Schneiderlin atteint son pic. Depuis, elle ne fait que chuter. Estimé à 30 millions d’euros à l’issue de sa première saison mancunienne par Transfermarkt, le milieu de terrain est valorisé à 4 millions d’euros d’après le portail web allemand. Une évaluation qui est, au minimum, deux fois plus élevée que celle de l’Observatoire du football (CIES). Celle-ci oscille entre 1 et 2 millions d’euros. Les raisons de ce déclin sont l’âge (32), un corps qui donne des signes de fatigue (plusieurs blessures), ainsi qu’un contrat court, puisque le bail de l’ancien Toffee court jusqu’en juin 2023.

Morgan Schneiderlin veut s’imposer dans le vestiaire niçois

Lors de sa première saison avec l’OGC Nice, le numéro 6 a bénéficié d’un temps de jeu conséquent, portant même, à plusieurs reprises, le brassard de capitaine. En 2021-2022, la donne a quelque peu changé. En plus de pépins physiques, l’arrivée de Christophe Galtier a redistribué les cartes, et le Français en a été impacté. La constance qui était la sienne durant toute sa carrière, lui fait défaut ces derniers temps. En début d’année, il indiquait à L’Équipe sa volonté de s’imposer en tant que titulaire chez les Aiglons. N’étant pas parvenu à le faire durant cet exercice, le milieu aura à cœur de bien débuter le prochain.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles