Ogier : « On ne perd pas grand-chose »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Sébastien Ogier est contraint à l'abandon sur le rallye du Portugal. (HUIT PASCAL/PRESSE SPORTS/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A nouveau contraint à l'abandon sur le Rallye du Portugal, comme Sébastien Loeb, Sébastien Ogier revient sur sa sortie de route et ses conséquences.

Matinée cauchemardesque pour les deux Sébastien, Loeb et Ogier. Le premier a été arrêté par un souci technique sur sa Ford Puma alors que le second a été contraint à l'abandon suite aux conséquences d'une sortie de route. « Le seul point positif de la matinée c'est qu'on ne perd pas grand-chose puisqu'on ne jouait déjà plus rien après nos deux crevaisons de vendredi, résume Ogier. Le but n'était pas non plus de ne faire qu'une spéciale et demi aujourd'hui, mais de se servir de cette journée comme une séance de tests et c'est d'ailleurs pour ça que j'ai volontairement en retard au départ de la deuxième spéciale. Je ne voulais pas m'embêter à balayer toute la journée pour les autres et je voulais également bénéficier de conditions de routes correctes pour avoir un bon point de comparaison avec les autres. »

« Malheureusement, j'ai fait une erreur concède Ogier. On a eu une panne du système hybride, je me suis déconcentré en regardant l'écran devant moi et je suis arrivé trop vite dans un virage rapide. J'ai tapé un talus qui m'a envoyé en tête-à-queue. Il n'y avait pas trop de dégâts sur la voiture mais le train arrière était bloqué dans le fossé donc il me fallait l'aide de spectateurs pour la sortir de là. Il n'y en avait pas dans ce secteur donc j'ai du courir un moment dans la spéciale pour en trouver quelques-uns. On a pu repartir grâce à eux mais une durit de frein était percée et le liquide a coulé sur l'échappement, qui a pris feu sur la ligne de départ de la spéciale suivante. »

lire aussi

Toute l'actualité du WRC

« On a réussi à l'arrêter rapidement avec notre extincteur de bord puis à revenir jusqu'au parc d'assistance tant bien que mal mais le radiateur qui refroidit le système hybride est endommagé aussi et la réparation n'est pas possible dans les temps d'assistance donc on va s'arrêter là pour aujourd'hui. On repartira demain, la motivation ne sera pas énorme mais si l'un de nos équipiers abandonne ce fantastique règlement nous laisse la possibilité de marquer six points constructeurs tout en terminant dernier du rallye... »

Sébastien Loeb, lui, est déjà dans l'avion du retour et ne repartira pas dimanche. Après douze spéciales, trois Toyota sont en tête : Elfyn Evans devance de 18''4 Kalle Rovanperä qui, plutôt que de partir en chasse derrière son équipier devrait se contenter d'éviter les crevaisons pour assurer cette deuxième place, synonyme de très belle opération au Championnat. Takamoto Katsuta est troisième, avec 3''5 de marge seulement sur la Hyundai de Dani Sordo.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles