OL-ASM: Monaco tient bon, Lyon lâche prise

Grâce à son duo intenable Kylian Mbappé-Radamel Falcao, l’AS Monaco s’est imposé à Lyon (1-2) et a ainsi repris la tête du championnat devant Paris. Les Lyonnais, malgré la fatigue, n’ont pas démérité. Mais ils sont désormais derrière Bordeaux au classement. Et les Monégasques, eux, s’accrochent fermement à leur fauteuil de leader.

Beaucoup d’intensité pour deux équipes fatiguées

Le Parc OL de Décines n’a pas eu droit à un feu d’artifices d’occasions, mais les deux onze alignés par Bruno Genesio et Leonardo Jardim n’ont pas démérité. Les Gones se sont présentés avec une équipe très remaniée (Tolisso, Gonalons et Valbuena sur le banc, Fekir et Lacazette touchés, Morel au repos, Ghezzal pas dans le groupe) par rapport à celle qui est allée se qualifier en Ligue Europa à Besiktas aux tirs au but.

Cela n’a pas empêché les Lyonnais de répondre, avec leurs moyens limités, au défi monégasque. Mention bien aussi à Monaco, moins dominatrice mais qui peut compter sur ses talents et son réalisme.

Falcao frappe encore, Mbappé déconcertant

Dans un premier acte enlevé mais cadenassé côté offensif, les visiteurs ont démontré pourquoi leur différence de buts est si élevée. Radamel Falcao, déjà décisif à Angers et contre Dijon, a encore débloqué la situation en smashant de la tête à bout portant, comme un renard des surfaces, après une remise de Kamil Glik (36e).

Puis, Kylian Mbappé a mis groggy l’OL en donnant le tournis à Mouctar Diakhaby en duel avant de battre Anthony Lopes (44e). C’est son 23e but de la saison (toutes compétitions confondues) et son 17e sur sur 17 dernières sorties. A 18 ans et 4 mois, il est le joueur le plus jeune à atteindre les 14 buts dans les cinq plus grands...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages