OL, Aulas : "Cette année, le PSG était plus fort que Barcelone"

Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, estime que le PSG était plus fort que le Barça et qu'il aurait dû se qualifier en Ligue des Champions.

L'Olympique Lyonnais en demi-finale de la Ligue Europa face à l'Ajax et l'AS Monaco qui  affronte la Juventus en demi-finale de la Ligue des Champions. Les clubs français réussissent plutôt bien en Europe cette saison. Et cela n'a pas échappé à Jean-Michel Aulas.

Le président des Gones, invité de RMC, a livré son analyse de la situation.

"Ça montre que malgré l’échec du PSG contre Barcelone, qui est un accident, parce que je crois que cette année le PSG était plus fort que Barcelone, le football français est en train de se réveiller. Donc on participe à une aventure qui n’est pas uniquement lyonnaise. C’est une aventure française. Avec l’arrivée d’investisseurs dans les clubs, avec la construction de stades grâce à l’Euro 2016. Et donc on est là pour, non seulement faire preuve d’ambition au niveau de l’OL, mais aussi pour ramener la France dans les quatre premières nations au ranking UEFA", a confié Aulas sur les ondes de RMC.

"Pour moi en tous cas, c’est beaucoup plus fort. Ça n’a pas de comparaison. Surtout que bon, le podium est bien habité cette année. Mais sur le plan de la référence, de l’histoire, c’est quelque chose qui n’est pas comparable. C’est peut-être la raison pour laquelle, à partir du moment où on s’est accrochés à cette Europa League, on n’a peut-être pas, inconsciemment, été aussi performants dans tous les matchs de championnat."


Le président de l'OL a également confié vouloir conserver ses joueurs stars la saison prochaine.  "J’aimerais garder Alexandre Lacazette. J’ai rencontré le président du Barça il n’y a pas si longtemps, il ne m’a pas parlé d’Alex. Nabil ? (rires). Et Samuel ? Maybe (peut-être en français, ndlr). Sur le plan de l’état d’esprit et de la qualité intrinsèque, beaucoup de clubs étrangers s’intéressent à Samuel. Nabil, il faut qu’il se refasse une santé et qu’il reste à Lyon. J’aimerais beaucoup qu’il joue face à Monaco. Sept mois d’absence c’est long. On l’attend, le public aussi, mais il faut aussi qu’il se sente de jouer, ce qui n’était pas forcément le cas dernièrement."

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages