OL, Aulas : "Moussa Dembélé ne partira pas"

L'Olympique Lyonnais va être actif sur le marché des transferts. Si la piste menant à Karl Toko Ekambi est selon toute vraisemblance tombée à l'eau, d'après les dires du président de l'Olympique Lyonnais, le club rhodanien continue de chercher des pistes pour remplacer Memphis Depay en attaque et Jeff-Reine Adélaïde. Mais la tâche ne sera pas aisée pour les Gones puisque les autres clubs savent que l'OL est réellement dans le besoin.

OL, Aulas : "Pas de bonnes nouvelles pour Toko Ekambi"

Qui plus est, l'Olympique Lyonnais n'est pas non plus à l'abri de voir d'autres clubs venir au renseignement sur certains de ses joueurs à l'image de Moussa Dembélé. Chelsea a dans le viseur l'attaquant français, qui plaisait déjà à Manchester United l'été dernier. Mais les Gones ne peuvent pas se permettre de perdre leur unique attaquant de pointe valide et expérimenté de l'effectif. Et ce peu importe la proposition, du moins pour cet hiver.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Pas de départ de Dembélé en janvier"

Moussa Dembele Memphis Depay Olympique Lyon
Moussa Dembele Memphis Depay Olympique Lyon

En marge des voeux aux partenaires, Jean-Michel Aulas a fait le point sur le mercato et a écarté un départ de son attaquant : "Moussa Dembélé ne partira pas, déjà parce qu’il a envie de rester et de gagner quelque chose avec Lyon. C’est vrai qu’il y a eu des offres pour lui et d’autres joueurs, mais aucun joueur que nous souhaitons garder ne partira au mois de janvier. C’est une évidence tellement réelle qu’il n’y a même pas à se forcer pour confirmer".

OL, Garcia : "La priorité, c'est un joueur offensif"

Jean-Michel Aulas a fait un point plus global sur les arrivées : "On ne fera que des opérations qui coïncident avec ce que souhaitent les directeurs sportifs, conseillers et entraîneurs. On ne fera pas n’importe quoi. Mais il est probable qu’on va quand même se renforcer sérieusement. On essaie de le faire, on essaye de recruter. Je répète ce que j’avais dit avant les vacances de Noël. On est dans une situation qui est difficile sur le plan sportif mais pas dramatique. L’OL est qualifié dans toutes les compétitions".

"Je sais, le jeu médiatique c’est d’appuyer là où ça fait mal et c’est vrai qu’en championnat, on doit rectifier le tir. On va donc essayer de se renforcer. La première réaction a été de faire jouer davantage les jeunes de l’Académie. Ils piaffent d’impatience. C’est une première solution. La deuxième, c’est le recrutement. Le Conseil d’administration (CA) a décidé de recruter, mais pas à n’importe quel prix et à n’importe quelle condition. On ne veut pas apparaître comme celui qui a trop d’argent (sourire). On ne fera que des opérations qui satisfassent le directeur sportif, les conseillers et l’entraîneur. On ne fera pas n’importe quoi", a conclu le président de l'OL.

À lire aussi