OL-Besiktas: 12 interpellations et 7 blessés après les incidents

Le bilan des incidents intervenus dans le Parc OL en marge du quart de finale aller de Ligue Europa entre Lyon et Besiktas (2-1) est connu. Les autorités font état de sept personnes blessées, douze interpellations et cinquante exfiltrations de supporters au cours de la soirée jeudi.

« Tout s’est joué à trois minutes … » C’est ainsi qu’une source préfectorale résume à RMC Sport l’énorme moment de tension vécu par les autorités au PC de sécurité du Parc OL. « Il fallait faire l’intervention avant 21h30, sinon l’UEFA reportait le match. Elle a eu lieu à 21h27 », indique également cette source.

>> OL-Besiktas: comment les Lyonnais ont vécu les incidents dans le vestiaire

Cette opération délicate a consisté en l’exfiltration de cinquante supporters turcs installés dans la volée haute du Parc OL, c’est-à-dire au troisième niveau, juste au-dessus des supporters lyonnais installés côté sud. Cette opération, classée parmi les plus délicates à réaliser pour les forces de l’ordre, s’est tenue à la « demande des organisateurs (OL et UEFA) qui sont responsables dans le stade et ce dès les rampes d’accès », précise la Préfecture du Rhône, qui ne fera pas de commentaires officiels dans la journée.

>> OL-Besiktas: "un scandale", "des animaux"... des supporters qui ont quitté le Parc OL avant le match témoignent

Deux blessés légers parmi les supporters

Parmi ces fans, douze d’entre eux, « photographiés et identifiés en train de jeter des objets sur la partie basse du stade » par la vidéo-surveillance au moment de jets de projectiles, ont été interpelés. Trois d'entre elles ont été relâchées ce vendredi matin. Les neuf autres...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages