OL-Besiktas: Lyon arrache un succès miraculeux au terme d'un match très tendu

L'Olympique Lyonnais s'impose en fin de match dans son quart de finale aller de Ligue Europa contre Besiktas jeudi soir (2-1). Une soirée marquée par un contexte électrique et le cadeau du gardien du Besiktas, Fabri.

Menés d'entrée, les Lyonnais ont su renverser la situation en fin de match pour battre Besiktas en quart de finale aller de Ligue Europa jeudi (2-1). Un résultat presque inespéré pour une équipe de l'OL méconnaissable en première période.

Revivez OL-Besiktas ici.

Un contexte électrique

Avec plus de 15 000 supporters turcs attendus au Parc OL, les autorités redoutaient des débordements. Après avoir mis l'ambiance dans le centre de Lyon, des fans stambouliotes ont été impliqués dans des affrontements avant la rencontre. Et un quart d'heure avant le début du match, des supporters de Besiktas situés dans l'anneau supérieur du stade ont jeté des projectiles vers leurs homologues lyonnais, provoquant un envahissement de terrain et obligeant Jean-Michel Aulas à s'employer. Le coup d'envoi a finalement été donné avec 45 minutes de retard.

Des Lyonnais trop naïfs

Pas assez attentifs sur un coup-franc lointain joué vite par Talisca, les Lyonnais se sont fait punir. Trouvé à terre, Ryan Babel a ensuite profité d’une glissade de Rafael, en retard au départ, pour marquer d’un tir croisé du droit (15e). En seconde période, la naïveté lyonnaise a bien failli offrir aux Turcs un pénalty. Heureusement pour Anthony Lopes, venu faucher Talisca après une perte de balle sur une relance courte loin de s'imposer, le Brésilien était hors-jeu.

Des montants farceurs

Une poignée de minutes après le...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages