OL-Besiktas: ce qu'a dit Aulas aux supporters du virage sud (où il est resté en première période)

Au plus fort des incidents qui ont précédé le quart de finale aller de Ligue Europa entre l’OL et Besiktas (2-1), le président olympien Jean-Michel Aulas a payé de sa personne, descendant sur la pelouse au moment de l’envahissement du terrain, puis en se rendant dans la tribune ciblée par les projectiles. Aulas a notamment pris la parole pour demander aux supporters de revenir à leurs places.

L’enquête se chargera de définir les responsabilités dans la série d’incidents qui ont retardé de 45 minutes le coup d’envoi du quart de finale aller de Ligue Europa entre l’OL et Besiktas (2-1). Une chose est sûre, au plus fort de la tension, Jean-Michel Aulas n’a pas hésité à quitter la tribune présidentielle pour se rendre une première fois sur la pelouse au moment de l’envahissement de terrain, puis à s’installer dans la tribune du virage sud du Parc OL ciblée par les projectiles lancés du dessus par certains supporters turcs.

A lire aussi >> Besiktas-OL: les supporters lyonnais n'ont "pas à avoir peur" selon le président du club turc

"Vous n’êtes pas plus peureux que moi, merde !"

Parmi les fans lyonnais, le patron olympien a pris le micro pour inviter tout le monde à conserver sa place. Une intervention musclée dont les images ont filtré sur les réseaux sociaux. "Vous n’êtes pas plus peureux que moi, merde ! Donc, je viens voir le match avec vous, a lancé Aulas. Mais vous reprenez votre place dans la tribune. Des sanctions seront prises contre les Turcs qui ont envoyé des pétards." Le match débutera finalement, avec une victoire de l’OL (2-1) suite à un incroyable renversement dans les dix dernières minutes. Aulas, lui, est resté dans le virage pendant toute la première période.

A lire aussi >> OL-Besiktas: pourquoi ces débordements étaient prévisibles

A...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages