OL: "Une gifle qui fait mal", reconnaît Aulas

L’Olympique Lyonnais a subi une lourde défaite ce samedi au Parc OL face à Lorient (1-4) lors de la 32e journée de Ligue 1. Jean-Michel Aulas n’a pas cherché à minimiser la portée de ce revers, alors que son entraîneur, Bruno Genesio, a également tenu des mots forts.

Lyon ne pouvait plus viser le podium et la qualification pour la Ligue des champions via le championnat. Il va devoir désormais regarder derrière lui pour assurer la 4e place. Et se remettre la tête à l’endroit avant la réception, jeudi (21h05), du Besiktas en quart de finale aller de la Ligue Europa. Car l’OL a pris « une gifle » ce samedi au Parc OL face à Lorient (1-4). Et c’est Jean-Michel Aulas qui l’admet : « Une gifle qui fait mal à tout l’environnement du club. » « Le match a basculé car nous n'avons pas eu les vertus morales nécessaires, a poursuivi le président de l’OL. C'est de la déception et de la tristesse. C'est un match qui met un doute dans l'esprit des supporters et du club. Il y a eu un peu de suffisance ce soir. C’est une faillite collective. Le résultat et la manière ne sont pas d’actualité pour un match de Lyon. »

>> La claque reçue par Lyon, le bon coup de Bordeaux... le débrief du multiplex

Genesio : « Nous avons manqué de respect à l’institution »

Bruno Genesio, qui avait fait un peu tourner en prévision de la Ligue Europa, a lui aussi exprimé sa déception. Avec des mots forts. « Nous avons manqué de respect à l'institution, a déploré l’entraîneur de l’OL. Nous avons lâché. J'ai vu des comportements anormaux. »

>> Ligue 1: revivez le Multiplex de la 32e journée

Les regards lyonnais se tournent désormais vers le rendez-vous...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages