OL-Juve: Nedved se méfie des Lyonnais et de la fatigue pour les Turinois

L’Olympique Lyonnais a hérité d’un tirage très compliqué lors des huitièmes de finale de la Ligue des champions ce lundi à Nyon. L’équipe entraînée par Rudi Garcia affrontera la Juventus les 26 février et 17 mars prochains.

Grandement amoindri avec l’avalanche de blessures touchant son effectif, l’OL ne partira pas favori de cette double confrontation. Vice-président du club italien, Pavel Nedved n’a pas souhaité fanfaronner après ce tirage plutôt abordable pour la Vieille Dame.

Nedved craint un coup de mou

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La Juventus reste invaincue en quatre matchs (trois victoires et un nul) face à son futur adversaire mais l’équipe piémontaise ne sous-estime pas Lyon. Aussi bien en Ligue Europa en 2014 que lors de la phase de groupes de la Ligue des champions en 2016, l’OL avait posé de grosses difficultés aux Transalpins.

"C’est un tirage très intéressant, a avoué le dirigeant tchèque de la Juve. C’est toujours très difficile ce type d’affiche et tout dépendra de notre état de forme. On joue dans deux mois et beaucoup de choses peuvent se passer d’ici là. C’est difficile de dire dans quel état arriveront les deux équipes. Nous essaierons d’être en forme."

Gare au talent des Gones

Si Lyon a perdu près de 60% de son capital but cette saison avec les blessures de Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde, Pavel Nedved craint de voir d’autres individualités sortir le grand jeu lors de ces huitièmes de finale. A l’image...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi