OL : comment l'Ecosse a fait grandir Moussa Dembélé

Journal du Dimanche

Du début à la fin du mercato de janvier, on a parlé d'un intérêt de Manchester United pour Moussa Dembélé. Rumeur? Loin de là. Les Red Devils connaissent l'avant-centre lyonnais depuis ses 15 ans. À l'époque, après un bref passage par le centre de formation du PSG, il avait fait le choix de Fulham. Là, dans l'ouest de Londres, il termine son apprentissage et plonge dans l'univers impitoyable du Championship (deuxième division anglaise). Après 19 buts, à l'été 2016, MU songe à l'attirer mais l'émergence d'un talent maison, un certain Marcus Rashford, diffère le projet. Néanmoins, un scout du club demande une faveur à l'agent de Dembélé : "Envoie-le quelque part où l'on pourra continuer de ­l'observer." Ce sera à 350 kilomètres au nord, au Celtic Glasgow.

Lire aussi - ENQUETE. Dans la tête de Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OL

Avant de s'engager dans cette Premiership écossaise à la réputation médiocre, Dembélé visite les installations du champion d'Europe 1967, échange avec le nouveau ­manager, Brendan Rodgers, qui vient de manquer le titre anglais d'un souffle avec Liverpool. Ce dernier a le sourire. "Je ne pensais pas que je pourrais t'avoir", dit-il à son nouveau numéro 10, qui a passé à la loupe les effectifs des grands d'Europe. Ce qu'il a vu : aucun avant-centre titulaire de moins de 26 ans. Lui vient d'en avoir 20, veut du temps de jeu et des responsabilités, ce qui disqualifie le PSG, revenu aux nouvelles. Pour le rassurer, les dirigeants du club catholique promettent ...


Lire la suite sur LeJDD

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi