OL: "Nous n'en resterons pas là", prévient Aulas après le gel du classement

RMC Sport

Jean-Michel Aulas hausse le ton. Au soir du gel du classement de la saison 2019-2020 de Ligue 1 selon le nombre de points obtenus par match disputé, le président de l'Olympique Lyonnais s'est insurgé de cette décision qui aboutit à une non-qualification européenne de son club par le championnat. "Il y a un certain nombre de choses qui n'auraient pas dû se passer et nous n'en resterons pas là", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse avec l'AFP et le quotidien régional Le Progrès.

Plusieurs points sont contestés, le premier étant la décision d'arrêter dès maintenant la saison "sur un certain nombre d'informations qui ne sont pas des décrets d'État", bien que le gouvernement ait prononcé une interdiction d'organiser des matchs avant août. "Nous trouvons que la Ligue s'est précipitée pour l'arrêt des championnats, ajoute-t-il. Nous avions imaginé un certain nombre de scenarii autres, avec des play-offs qui auraient pu intéresser un certain nombre de diffuseurs. Nos concurrents européens vont reprendre, à l'image de l'Allemagne et d'autres probablement".

Des dizaines de millions d'euros de dommages-intérêts

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le président lyonnais fustige aussi la méthode utilisée pour établir le classement, la même retenue dans les championnats amateurs: "On voit que ce classement n'est pas logique. Je ne veux pas attaquer un club plus qu'un autre mais Nice (5e) a plus joué que nous à domicile et n'a affronté qu'une fois le PSG et Lyon...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi