OL-Nice: Marçal plombe Lyon, les Aiglons hors-sujet à armes égales

LES TOPS

L'OL entreprenant avant le carton rouge

Avant d'être contrarié à la 34e minute par l'immense faute de Marçal, l'Olympique Lyonnais a été séduisant. Privée de son nouveau capitaine, Memphis Depay, et de Houssem Aouar, l'équipe de Rudi Garcia a pris le contrôle du jeu et s'est montrée entreprenante. La relation entre le milieu de terrain et l'attaque a bien fonctionné, aussi bien en attaque placées que sur les contres, en grande partie grâce à l'habileté technique de Jeff Reine-Adelaïde et au volume de jeu de Martin Terrier.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La défense a toutefois eu quelques difficultés à relancer proprement et a parfois abusé de longs ballons vers Moussa Dembélé. Après le carton rouge, et surtout après la reprise retardée par des fumigènes, l'OL, plutôt que de tenter de profiter des limites techniques adverses, a préféré faire le dos rond (avec la précieuse aide d'Anthony Lopes), a abandonné complètement la possession, s'est retrouvé à cumuler les kilomètres, et a fini par craquer.

Reine-Adélaïde, 34 minutes encore intéressantes

Positionné sur le côté gauche, Jeff Reine-Adelaïde confirme sa bonne forme, dernièrement constatée contre l'OM ou encore Toulouse. L'ancien milieu angevin a encore su être décisif. Il a montré tout ce qu'il était capable de faire sur l'ouverture du score. Car avant de marquer d'une petite frappe croisée bien placée, c'est lui qui est à l'origine de l'action.

Au niveau de la ligne médiane,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi