OL/OM - Polémique : Ces révélations retentissantes sur l'état de Payet !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce dimanche soir, le Groupama Stadium a été le théâtre d'un terrible évènement. Alors que l'OL recevait l'OM pour le compte de la 14ème journée de Ligue 1, Dimitri Payet a été touché au visage par une bouteille lancée depuis les tribunes. Marqué physiquement et psychologiquement, le capitaine de l'OM aurait manqué l'entrainement du jour et devrait voir un médecin de la médecine du travail pour évaluer son état. 

En clôture de la 14ème journée de Ligue 1, l'OL accueillait l'OM ce dimanche soir au Groupama Stadium. Et alors qu'on s'attendait à un gros gros choc entre les deux équipes, le spectacle n'a finalement pas été au rendez-vous, et ce, à cause d'un supporter malveillant. Après seulement quelques minutes de jeu, Dimitri Payet a été une nouvelle fois victime d'un jet de projectile. Alors que le capitaine de l'OM a été touché au visage, Ruddy Buquet a décidé de renvoyer tous les acteurs au vestiaire. Et après plus d'une heure et demie d'arrêt, l'arbitre a finalement prononcé l'interruption définitive de la rencontre. Dans la foulée, Jean-Michel Aulas s'est présenté au micro de Prime Video. L'occasion de revenir sur la décision de Mr Buquet, mais surtout de donner des nouvelles de Dimitri Payet. « On est catastrophé par ce qu'il lui est arrivé. Le médecin de Marseille m'a confirmé qu'il y avait plus de peur que de mal maintenant. Au nom du supporter, on présente nos excuses », a confié le président de l'OL

«Je ne sais plus quoi dire plus quoi faire»

Par la suite,

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles