OL-OM : la soirée qui a mis en lumière la lâcheté du foot français

·1 min de lecture

Il est environ 20h50 quand les caméras se braquent sur Dimitri Payet, le visage enfoui dans la pelouse du Groupama Stadium de Lyon, les mains pressant son crâne endolori. Déjà ciblé par des premiers projectiles sur le premier corner de cet OL-OM, le meneur marseillais a cette fois été touché en pleine tête par une bouteille d'eau remplie. La mise en garde faite quelques secondes plus tôt par le speaker n'aura rien changé : le virage nord continue de vociférer sa haine — le communiqué de la LDP parle de " d'insultes à caractère discriminatoire " — contre un homme à terre et le match est interrompu. Dans cette scène malaisante, tout porte à l'indignation. Personne ne se rend à un match de foot pour assister à ça. Que ce soit…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles