OL: "tétanisé", Aulas est en train de changer d’avis sur la vidéo

L’arbitrage vidéo testé mardi à l’occasion du match amical entre la France et l’Espagne (0-2) a généré de nombreuses et variées réactions. Jean-Michel Aulas apporte son écot au débat en se montrant désormais hostile à l’utilisation de celle-ci.

Jean-Michel Aulas faisait partie des défenseurs de la vidéo dans le football. Mais ça, c’était avant. Avant qu’on l’utilise. Présent au Stade de France mardi lors du match amical France-Espagne (0-2), Jean-Michel Aulas a changé d’avis sur ce thème. En voici les raisons présentées ce samedi dans les colonnes du Dauphiné Libéré : « J’étais un fervent partisan de la vidéo. Je n’arrivais pas à comprendre comment Michel (Platini) était contre. J’étais en tribune officielle mardi et j’ai été tétanisé par ce qu’ont traduit ces décisions. Elles étaient sûrement justes, mais il y a eu un malaise. Même le président de la fédération espagnole était mal à l’aise. J’ai vraiment été troublé. Donc, je suis en train de changer d’avis. »

>> OL: le gros mea culpa d'Aulas après ses propos sur Dijon

>> Benzema de retour chez les Bleus ? Aulas en parlera avec Deschamps et Le Graët

Aulas prend l’exemple du rugby

Le président de l’OL poursuit : « Ça enlève clairement de l’émotion et le foot, on l’aime aussi car il est parfois injuste et qu’il y a des erreurs. Les supporters de base ne sont pas contents. Il y a un élément de passion que l’on risque de perdre. Je trouve qu’au rugby, maintenant, on pinaille. C’est trop long. Mardi, la prise de décision a paru durer un siècle et cela a plombé l’ambiance. » Un jugement sans doute un peu sévère pour...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages