OL-PSG : Lyon cherche son wagon

Avec 58 230 spectateurs, le Groupama Stadium avait battu son record d'affluence. Tant de monde pour voir un OL inoffensif, et pour assister à ce que l'on pensait devenir un massacre sur la place publique dès la 5e minute de jeu, lorsque Lionel Messi convertissait la première projection parisienne sur une offrande de Neymar. Il n'en a finalement rien été, de ce massacre, puisqu'à l'heure du bilan, sont évoqués les regrets lyonnais. Ceux probablement de ne pas s'être plus lâché.

"Toute la première mi-temps, on jouait avec trop de respect pour le PSG."Peter Bosz

L'OL sans feu, mais avec quelques flammes


Rapidement mené, l'Olympique lyonnais aurait pu et dû avoir plus d'ambitions offensives. La tête d'Alexandre Lacazette à bout portant exceptée, les Gones n'ont…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com