OL: Puydebois et un supporter racontent la fouille des supporters lyonnais à Rome

Si Lyon s’est offert une belle soirée européenne jeudi dernier en éliminant l’AS Rome en Ligue Europa, cela n’a pas été le cas de ses supporters, fouillés de façon très particulière par la police italienne, qui les a obligés à se dévêtir presque totalement. Une fouille traumatisante qu’ont raconté à RMC Sport l’ancien gardien de l’OL présent sur place Nicolas Puydebois et Romain, un supporter des Gones.

Romain Barrier, supporter de l’OL

« Nous sommes partis du Parc OL à 22h. Je faisais partie du groupe des Rouge et Bleu. On a voyagé de nuit. On est à Rome sur les coups de 11h. La police nous a bloqués. On est resté une heure et demie bloqués en plein soleil et au beau milieu du péage. La police italienne a fouillé tous les bus et nous a fouillés également. On a été escorté jusqu’au centre-ville de Rome, au point de rendez-vous, dans un parc. J’ai réussi à éviter le cortège et j’en ai profité pour visiter la ville. Au moment de rejoindre les navettes, ça a un petit peu chauffé. Il y avait des médias qui ont filmé et pris des photos. Il y avait un groupe de supporters qui n’était pas très content. La police nous a fouillés une deuxième fois. Une fois arrivé, troisième fouille. C’étaient les stadiers, c’était normal.

« On nous a fait baisser les survêtements et les caleçons »

A lire aussi: Memphis veut convaincre Lacazette et Fekir de rester

A la quatrième fouille une partie de la police nous a demandé de retirer nos chaussures. C’est la cinquième fouille, la dernière, qui m’a le plus choqué : on nous a emmené dans une cabine. Il y avait deux policiers en civil dedans. On nous a fait baisser les survêtements et les caleçons. Moi, j’étais étonné de voir ça. On a été fouillé cinq fois en tout en une journée. Au début j’ai refusé mais je n’ai...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages