OL - Tony Parker président du club ? "Un poste qui ne peut pas se refuser"

Goal.com

Âgé de 71 ans, le président lyonnais pense à passer le flambeau et entrevoit un possible successeur en la personne de Tony Parker. L'ancien basketteur est actuellement à la tête de l'ASVEL. "J'ai vraiment le sentiment qu'il a les caractéristiques. En plus des qualités professionnelles et humaines, j'ai une grande affection pour lui et tout ce qu'il représente. [...] Je le dis par transparence et parce que ça me paraît évident", avait notamment déclaré le patron de l'OL. 

"C'est un poste qui ne peut pas se refuser"

"Je ne le dis pas parce que j'ai une idée derrière la tête et que j'en ai parlé avec Tony. Il n'y a aucune décision de prise, ni de son côté, ni du mien, ni du côté de nos actionnaires", avait ensuite ajouté Jean-Michel Aulas, appliqué dans son opération séduction. Mais quid de la volonté du principal concerné ?

Dans les colonnes de L'Equipe, l'ancienne star de la NBA a justement évoqué le sujet. Et visiblement, l'intérêt est réciproque. "C'est vrai que si un jour, il me voit comme cela et qu'il me le demande, je pense que c'est un poste qui ne peut pas se refuser. Je suis content de la position où je suis, et j'ai envie de grandir avec Jean-Michel, de continuer d'apprendre de lui. C'est quand même un poste très, très costaud. Après on verra dans quatre, cinq ans", a-t-il concédé. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi