OL, Tousart : "Ne pas nourrir de regrets"

Le milieu de terrain a prolongé l'aventure avec l'Olympique Lyonnais jusqu'en 2022 ce vendredi.

L'Olympique Lyonnais est le grand favori de la demi-finale d'Europa League contre l'Ajax Amsterdam. Le club néerlandais n'est plus aussi impressionnant sur la scène européenne que par le passé, mais dispose d'une jeune génération prometteuse. Lucas Tousart qui avait confié avoir observé l'Ajax en début de saison a affirmé s'être renseigné sur l'adversaire des Gones et a affiché une grande confiance avant la demi-finale de C3.

"Nous avons déjà fait un bon parcours dans l’épreuve mais nous ne devons pas nous arrêter là. Les quatre demi-finalistes se valent. Nous tombons sur l’Ajax, nous avons toutes nos chances et nous allons nous donner les moyens d’aller au bout. Nous avons envie d’aller en finale et de la gagner. Il reste trois matches et nous devons tout donner et surtout ne pas nourrir de regrets. Si l’adversaire est plus fort, il sera plus fort. Mais nous avons les moyens de livrer une belle performance à Amsterdam pour être dans les conditions les meilleures au retour au Parc OL. C’est une institution mais je connais pas trop. Je m’étais un peu renseigné. Quand j’étais petit, ce n’était plus un club très en vogue. C’était un peu dépassé. C’est plus mon père qui m’en parle, de Johan Cruyff", a déclaré Lucas Tousart à Le Progrès.

Le milieu de l'OL lamente l'absence d'Alexandre Lacazette : "Jouer le retour à domicile change pas mal de choses. Devant notre public, nous avons fait la différence à l’aller contre la Roma ou le Besiktas. Pour moi, c’est une force de recevoir en second mais la première manche est la plus importante. Nous pouvons, si nous faisons bien les choses à l’aller, en marquant notamment, aborder plus sereinement le match retour sur notre terrain. C’est handicapant de ne pas avoir Lacazette. Nous avons quand même les arguments comme nous l’avons montré à Angers. Cette blessure tombe au mauvais moment avec ces échéances et cette demi-finale, même s’il n’y a jamais de bons moments. Nous le récupèrerons, je pense, au retour. Ce sera alors une force. Alex est notre meilleur joueur offensif, il marque beaucoup. Il participe aussi beaucoup au jeu. Sans un tel joueur, de classe internationale, c’est comme dans toutes les équipes, c’est plus compliqué".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages